Tout savoir sur le monde des philatélistes

Pour ceux qui l’ignorent, la philatélie est l’art de collectionner et d’étudier les timbres postaux et fiscaux. Nous appelons « philatéliste » toutes les personnes qui collectionnent les timbres. L’objectif d’un philatéliste est donc de comprendre et de démontrer l’histoire des timbres et de leur utilisation.

Qu’est-ce que la philatélie ?

Comme nous l’avons bien précisé au début, la philatélie est l’art de collectionner les timbres. Chaque philatéliste peut se spécialiser dans une thématique, un pays ou une période bien déterminée de l’histoire. C’est le grand collectionneur français Gustave Herpin, qui a permis à cet art de voir le jour.

Pour les philatélistes, il n’existe aucune règle à suivre. En fonction de son budget, chacun est libre de collectionner ce qu’il veut. Certains préfèrent les timbres neufs, d’autres les timbres oblitérés. En ce qui concerne la thématique, un philatéliste peut s’inspirer d’une région du monde, une période, ou un thème comme les animaux ou les paysages.

Certains philatélistes choisissent de collectionner les timbres-monnaie, les timbres-taxe, les carnets de timbres ou encore les entiers postaux.

Pourquoi collectionner des timbres ?

Vous vous posez surement plusieurs questions et vous dites « pourquoi collectionner les timbres ? », « Pour quel intérêt ? ».

Il faut savoir que la philatélie est l’un des loisirs les plus pratiqués dans les quatre coins du monde. Elle est abordable par tous. Pour commencer, il suffit de collectionner les timbres que nous pouvons trouver sur notre courrier. Même si le mail fait que le courrier se raréfie, il reste toujours des correspondances. Prenez également l’habitude de choisir des timbres originaux quand vous envoyez des courriers.

La philatélie est un loisir qui vous permet de se cultiver et de stimuler votre mémoire. C’est un art qui fait appel au sens de l’observation, à la concentration, au soin et à la rigueur. Pour les philatélistes, le timbre est une fenêtre sur le monde. Il vous donnera la chance de découvrir des images d’autres pays, des personnalités, et l’histoire et la culture des quatre coins du monde. Ainsi, un jeune qui commence une collection de timbres pourra apprendre les anciennes appellations de pays, découvrir le nom de personnes célèbres comme les rois, les présidents figurant sur les timbres.

Dans la plupart des cas, la philatélie est une passion à partager entre les différents membres de la famille. C’est un loisir qui vous permettra de fréquenter des clubs et des associations philatéliques afin de discuter, d’échanger et de s’informer avec les autres amoureux de cet art. C’est l’une des passions qui se transmet le plus facilement entre les générations. Parfois, le grand-père donne à ses petits-enfants l’amour du timbre. D’autrefois, on hérite d’albums de timbres qui sont une porte d’entrée dans le monde de la philatélie.

La philatélie est un virus difficile à expliquer. Chaque philatéliste a une raison assez spéciale de son amour des timbres.

un album de timbres rempli

La collecte des timbres est un investissement à faire

Parfois, un philatéliste peut réaliser un grand profit en vendant une collection très rare de timbres. C’est un investissement à faire. Si vous avez épargné une somme d’argent, et que vous êtes un amoureux de la collection des timbres, vous pourrez acheter des timbres rares et précieux pour les vendre après. Avec le temps, la valeur des timbres augmente, ce qui peut vous aider à gagner de l’argent avec votre passion. Mais, pour ce faire, il faut bien évidemment connaître comment fonctionne la cotation des timbres.

Comment sont côtés les timbres ?

La « cotation des timbres » de Dallay est la Bible du philatéliste. Il paraît tous les ans et subit donc à chaque fois une mise à jour des cours. Il faut savoir qu’il est très compliqué de donner une valeur à un timbre sans se référer à de tels ouvrages.

En effet, la cotation du timbre est souvent lié à sa rareté. Or, pour un timbre identique, l’année de fabrication fait parfois évoluer considérablement la valeur. Ensuite, l’état du timbre ou son oblitération ou non impacte également le prix.

Si vous avez tout un lot d’anciens timbres à revendre, nous vous conseillons d’acheter ce type d’ouvrage et de prendre le temps de valoriser chacun de vos timbres. La mission peut être énorme, mais si vous allez chez un spécialiste des collections en ayant aucune idée du prix à demander, rares sont ceux qui vous donneront une estimation honnête sans profiter de votre méconnaissance.

Comment collectionner les timbres ?

Comme nous l’avons bien précisé, chacun est libre de collectionner les timbres comme il veut. Il n’y a pas des règles bien précises à suivre.

Il existe plusieurs types de collections, à savoir :

  • La collection mondiale non limitée dans le temps et l’espace : c’est une collection désordonnée, qui contiendra tous les timbres, de toutes les thématiques ;
  • La collection par pays : comme son nom l’indique, le philatéliste collectionne tous les timbres d’un pays donné ;
  • La collection par thématique : lorsqu’un philatéliste est passionné par une thématique bien précise, comme les animaux par exemple, il collectionnera tous les timbres qui tournent autour de cette thématique ;
  • La collection spécialisée : pour cette collection, le philatéliste ne s’intéressera qu’un catégorie bien précise. À titre d’exemple, il pourra choisir de collectionner les timbres de la Seconde Guerre Mondiale ;

La liste des collections que nous venons de citer n’est pas exhaustive. Nous le répétons encore une fois, chacun est libre de collectionner les timbres qui les passionnent. Certains s’intéressent aux timbres les plus rares et les plus précieux pour les vendre et faire de l’argent, alors que d’autres le font par plaisir, et peuvent choisir une collection assez spéciale.

Bien souvent, on commence par la collection mondiale. C’est une bonne chose pour débuter car vous apprenez à toucher les timbres, à les ranger dans vos albums, à les trier, à vous intéresser aux parties importantes… Aujourd’hui, avec quelques euros, vous achetez une pochette de plusieurs centaines de timbres. Les erreurs arrivent quand on commence la philatélie. On déchire le timbre en l’enlevant de l’album, on écorne le timbre, etc. S’il n’y a rien de sorcier pour être un collectionneur, les bons gestes assurent de garder tous ces objets en bon état.

Par contre, si vous perdurez avec ce système et investissez, vous allez finir avec une collection gigantesque, mais sans valeur. Il est alors intéressant de s’orienter vers une collection de philatéliste plus mature.

Il n’y a pas de véritable raison pour collectionner les timbres. C’est une passion, un loisir et un art. Son origine date de plusieurs années et continuera surement à exister jusqu’à la fin de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*