Collection d’objets érotiques : les idées les plus folles !

Si vous avez eu l’occasion de vous rendre au Musée de l’Erotisme à Paris, vous avez sûrement été surpris par les objets étranges que l’on y trouve. On remarque que l’homme, depuis très longtemps, a tourné son esprit et son art vers le sexe. Si vous avez envie de faire une collection liée à l’érotisme, voici quelques idées !

Collectionner les sextoys

Cette passion anime Flora et Julien. Sur leur blog, ce jeune couple de libertins parle de sextoys et de leur collection. Ils ont près d’une centaine d’objets différents.
Flora, qui prend soin de sa collection de jouets intimes pour femme, avoue préfèrer les dernières nouveautés offertes par les sextoys : « Tout ce qui est connecté, avec des formes différentes, doit faire partie de ma collection ! J’assure une vraie veille, mais depuis que nous tenons notre blog, ce sont les sexshops qui viennent directement nous démarcher pour nous faire tester les produits en échange d’un article. »

Collectionner la lingerie

La lingerie des époques passées suscite une véritable passion. Cela touche les femmes et les hommes de tout âge. Clarisse, une jeune cadre parisienne dépense d’énormes sommes en lingerie : « 1500€ par an ! Je sais, le chiffre paraît fou, mais depuis que je tiens mes comptes, ma collection est bien meilleure. J’ai moins de lingeries et de la meilleure qualité. Mon dernier coup de foudre était un corset de la Renaissance achetée 600€. À ce prix là, j’ai fait quelques essais, mais cela s’arrête là. J’ai trop peur de l’abîmer. Je préfère le conserver et le regarder avec envie. »

Collectionner les objets d’art

Les objets d’art érotique ne manquent pas. Pour avoir visité le Musée de l’Erotisme, fermé depuis 2016, j’ai toujours été surpris par le nombre d’objets érotiques qui datent de plusieurs siècles. Les Hommes ont toujours été passionnés par la sexualité et cela se retranscrit par les biens qu’ils confectionnent.
Des particuliers tentent de suivre ce chemin. Marc et Christine, un couple d’instituteurs cinquantenaire, ont commencé leur collection il y a désormais vingt ans : « Nous avons conservé cet esprit libre issu de mai 68, même si nous sommes nés trop tard pour le vivre. Notre collection comprend principalement des objets de décoration façonnés à la main. C’est fou de voir des oeuvres du XVème siècle qui n’ont rien à envier aux sextoys d’aujourd’hui ! »
Vous aussi, vous faites une collection d’objets liée au sexe ? Parlez-nous en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*