Pièces de 2€ fautées

Erreur de frappe, problème technique, inexpérience, étourderie… La frappe des pièces connaît parfois des rebondissements, et des pièces fautées sont alors produites. Loin d’être des « rebuts », ces pièces rares sont très recherchées par certains collectionneurs et peuvent pour certaines atteindre centaines d’euros !

Qu’est ce qu’une pièce fautée ?

Dans l’ouvrage « Le monnayage et les monnaies fautées » de Jean-Claude Chort, l’auteur définit une pièce fautée comme suit : « toute monnaie qui n’est pas fidèle au modèle original ou conforme au cahier des charges peut être qualifiée de fautée si la différence est due à une erreur ou un problème technique et n’est donc pas souhaitée. Le défaut peut être très visible ou plus discret, sans toutefois manquer d’intérêt pour le collectionneur ».

monnayage de jean claude chort

Pourquoi les monnaies fautées existent-elles ?

Les monnaies sont produites à des millions d’exemplaires avec une cadence très intensive (jusqu’à 800 pièces / minute).
Il suffit donc qu’il y ait un incident et que l’erreur soit remarquée 1 minute après pour que presque 1000 pièces soient fautées…
De plus, toutes les pièces sont stockées ensemble. Il faut donc tout refondre et tout refabriquer (ce qui revient très cher) ou trier le lot. C’est à ce moment là que certaines pièces peuvent partir en circulation.
Il est donc impossible de ne pas laisser passer quelques pièces comportant des défauts.
Au final, par rapport à la masse impressionnante de pièces produites, la part des monnaies fautées est minime. Ainsi, on retrouve en circulation des pièces qui comportent certains défauts, mais qui restent très recherchées, de par leur rareté et leur singularité.

Quels défauts retrouve-t-on sur les monnaies fautées ?

L’origine des fautes est toujours liée à un de ces éléments :

  • le coin ou la virole
  • au flan
  • au montage, réglage ou approvisionnement
  • la frappe

1- problème de coin

  • coin tréflé
  • coin cassé (fissuré et cassé sur le listel)

2- problème de flan

  • clipé (il y a plein de sortes de clip)
  • erreurs spécifiques au bimétalliques

3- problème de montage 

  • coins non alignés
  • frappe médaille
  • frappe faible
  • mauvaise tranche
  • hybride

4- erreur de frappe

  • décentrée
  • double frappe (décentrée ou non)
  • semi hors virole
  • hors virole
  • coins tournés
  • frappe avec objet interposé

Il y aura des mises à jour régulières pour présenter d’autres fautes qui sont connues sur les pièces de 2€.

Comment faire la différence entre « fausse » et « fautée » ?

Les pièces fautées sont le pur produit d’une production de vraies pièces qui a rencontré des anomalies indépendantes de la volonté de l’atelier. Les monnaies bidouillées sont intentionnellement altérées ou modifiées, certains personnes n’hésitant pas par exemple à laisser les pièces dans un mélange acide ou à les tremper dans de l’eau salée pour «ronger» la matière et modifier l’aspect de la pièce. D’autres manipulations, comme ébrécher un morceau, altérer la couleur de la pièce, rétrécir ou agrandir la pièce, existent également.

Pour faire la différence, certains outils sont indispensables :

  • la loupe ou une très bonne vue
  • la binoculaire, qui permet de détecter les plaquages artisanaux ou de déceler les faux hybrides
  • la balance électronique
  • le pied à coulisse
  • l’aimant
  • tintiller la monnaie sur du carrelage

Tout cela permet de détecter toutes les manipulations ainsi que les fausses pièces (article à venir) !

Quelle est la valeur des monnaies fautées ?

Pour le moment, il n’existe pas de cotation officielle pour ces pièces fautées : leur valeur est établie selon la loi de l’offre et de la demande, mais aussi dépend de la faute, de l’état, du pays, de la valeur faciale, du tirage, du millésime, de la rareté, de la beauté, si elle est extrême, et aussi du coup de cœur ! Il suffit que 2 personnes la veuillent absolument pour qu’elle atteigne un prix extravagant. C’est la raison pour laquelle il est très difficile de donner une cotation aux fautées. Sauf pour celles fabriquées en série, comme par exemple la 2€ Finlande 2006 nouvelle carte.
L’offre, comme nous l’avons expliqué plus haut, est particulièrement réduite, ces pièces fautées étant très rares.
La demande reste confidentielle, mais existe !

Bref, si vous tombez un jour sur une pièce fautée, ne passez pas à côté !